Me decouvrir

.

Bonjour !

Je me présente : je suis Marion Elvina, Coach Intuitive.

J’ai à coeur d’oeuvrer plus particulièrement auprès des entrepreneurs pour les aider à écouter et à assumer leur intuition dans leur business.

Je porte en moi une folle idée : celle qu’on peut faire du business sans avoir à s’épuiser ET en étant quelqu’un d’humain, de généreux et d’authentique. Toi aussi tu y crois ?

Alors mon intuition me dit que tu es au bon endroit !

Ce qui m’a le plus aidée dans mon parcours, c’est d’OSER revenir à ma propre vision des choses.

Je ne crois pas (plus !) aux solutions toutes faites, ni à l’action forcée ou faite par devoir, parce que “c’est ce qui fonctionne” ou que « c’est ce que tout le monde fait ». Tu les as entendues ces phrases toi aussi ?

Et c’est normal d’y croire (du moins au début) : qui veut aller à contre-courant du statu-quo quand on ne sait même pas comment faire autrement ? Mais il arrive un moment où on ressent intérieurement que quelque chose n’est plus juste. Qu’on ne veut plus faire les choses comme on les a toujours faites. Qu’on a des valeurs et des convictions qui nous sont propres et qui d’un coup deviennent bien plus importantes que ce que le monde peut en penser.

Si tu m’as lue jusqu’ici, c’est qu’il est probablement temps pour toi de te libérer des croyances et des comportement qui t’enferment et t’épuisent. 

Tu n’as pas à choisir entre t’écouter et réussir.

Tu peux apprendre en toute sécurité à assumer ton intuition pour incarner une activité beaucoup plus authentique et qui t’épanouit pleinement. 

Suis-moi, je te montre comment !

« L’intuition, c’est voir avec l’âme. »

– Dean Koontz

Mon histoire -

De petite fille sage et silencieuse, à coach intuitive et chanteuse qui assume sa voix.e.

Plus jeune, je cochais toutes les cases de « l’élève sage et modèle ».

J’étais abonnée aux bonnes notes, et tout écart de conduite me mettait extrêmement mal à l’aise. Je parlais peu en classe et je n’ai pas souvenir d’avoir été en retenue, parce que sortir du cadre me faisait trop peur. J’ai grandi avec un besoin très fort de me conformer et de faire comme les autres, par sécurité et peur d’être rejetée. À vrai dire, c’est assez rigolo pour moi d’écrire cela aujourd’hui quand je vois tout le chemin que j’ai parcouru ! Comme quoi la vie offre bien des surprises.

.

.

J’ai choisi de faire un bac scientifique, parce que c’est celui qui à l’époque offrait le plus d’options (même si au fond, je voulais faire un bac littéraire).

J’ai choisi de faire ingénieure car c’est le métier de mes parents (même si au fond, j’aurais aimé faire le conservatoire).

Avec le recul, je n’ai aucun regret car j’ai appris à aimer mon chemin tel qu’il est. Mais c’est fou de voir comment nos circonstances (familiales, sociétales) influencent nos choix. Surtout quand on est jeune, et qu’on manque d’expérience.

J’ai suivi une voie traditionnelle et « sûre » pour mon début de carrière. Mais j’ai toujours eu ce sentiment de ne pas être complètement à ma place dans mon métier d’ingénieure, un peu comme si j’évoluais à côté de mes rails.

Il m’a fallu 5 ans d’études et 3 ans d’exercice pour comprendre qu’un changement de cap s’imposait. Ça a commencé par de l’anxiété, puis des crises d’angoisse. C’était en 2014. À cette époque je n’avais pas encore compris d’où venaient ces crises, et ce qu’elles étaient venu me dire. Je vivais mon parcours bien rangé, en me disant que même si ce n’était pas ma « passion », j’étais quand même bien lotie. Et que je finirais pas « m’y faire » et trouver mon équilibre.

Faux !

Ces crises étaient là pour me RÉVEILLER. Je me cachais dans une vie qui ne m’appartenait pas. À 25 ans on m’a diagnostiqué un début de dépression, et j’ai été mise en arrêt maladie pendant 3 mois. Bigre ! Je me sentais impuissante.

Alors j’ai pris ce temps pour vraiment m’écouter. C’est là que j’ai commencé à creuser le développement personnel et que j’ai découvert la sophrologie et l’hypnose. Tout ça m’a aidée à prendre conscience qu’un changement s’imposait, et qu’il portait le doux nom de RECONVERSION. 

Mon intuition m’a ensuite soufflé ma prochaine idée : celle de devenir Recruteure. Pourquoi pas ? J’ai sauté le pas.  Et ma dépression est partie aussi vite qu’elle était venue.

On a beaucoup remis ma décision en question – genre BEAUCOUP.

 » Tu es sûre que c’est ce que tu veux ? « 

 » Tu n’as aucune expérience dans ce domaine ! « 

 » C’est dommage de repartir à zéro après 5 ans d’études, non ? « 

NON, je ne le pensais pas (et je ne le pense toujours pas !). J’étais SI SÛRE de mon choix. C’était une évidence pour moi, et je ne pouvais pas l’expliquer autrement que par « Je suis curieuse, ça m’appelle, ça me rend heureuse ». J’ai choisi de faire confiance à mes ressentis plutôt qu’aux doutes des autres.

J’ai passé 4 années enrichissantes dans le monde du recrutement, et je n’ai plus jamais regardé en arrière. C’est grâce à ce premier changement de voie que j’ai trouvé le courage de m’affirmer et de faire encore plus confiance à mon intuition. En 2019, j’ai de nouveau ressenti le besoin d’évoluer, comme une évidence. Je me suis laissée guider dans ma plus grosse prise de risque à ce jour : ENTREPRENDRE.

J’ai démissionné de mon poste de Recruteure pour me lancer dans le coaching parce qu’accompagner, c’est ce qui me met vraiment en joie. 

Se trouver prend du temps. Oser remettre en question les plans, les règles et les croyances établies pour tracer son propre chemin requiert des expériences, des essais et beaucoup de rebondissements. Mais je crois que c’est ma capacité à m’écouter et à ressentir qui m’a le plus aidée pour avancer.

Suivre mon coeur est devenu une vraie stratégie de vie.  Et si je t’apprenais à t’écouter à ton tour ?

« Je te l’avais dit. »

Cordialement, ton intuition

Ce qui compte pour moi, c’est :

De toujours croire en un autre possible, même quand on ne voit pas comment y arriver.

De chercher à mieux se connaitre, pour se libérer au fur et à mesure de ce qui empêche d'être pleinement soi.

De ne jamais minimiser ou invalider une émotion. Elles ont des choses à nous apprendre sur nous-mêmes, et si quelque chose nous touche, alors c'est important.

De s'écouter encore et encore, pour cultiver un dialogue honnête avec soi et se donner toutes les chances de vivre heureux.se !

Envie d'aller plus loin ?

Mes certifications -

Je suis titulaire d'un diplôme en Coaching Transformationnel accrédité par l'ICF (International Coaching Federation). Je me suis formée à Londres (UK) à l'école Animas Centre for Coaching. Je possède également une certification YTT 50h pour enseigner la pratique du Yin Yoga (formée auprès de Helen Watkins).

Yin Yoga

Mon parcours artistique -

L'amour de ma vie, c'est le chant.

C’est une passion, que dis-je, un besoin naturel. Comme respirer.

J’ai rêvé d’en faire mon métier, je m’y suis essayée (je te raconte tout ici), mais j’ai ressenti que, pour garder la pureté et la sincérité dans ma pratique, j’avais besoin de me détacher de la pression de le monétiser.

Je me suis donc formée auprès de nombreux professeurs incroyables, mais avant tout pour mon propre plaisir. Depuis mes 11 ans, je suis régulièrement des cours et des formations : chant classique (ma formation de base), gospel, jazz, comédie musicale, théâtre, danse… l’expression artistique de manière générale est un moyen fort pour me reconnecter à mon intuition et à l’essence de qui je suis.

Et chanter sur une scène me fait VIBRER. C’est ce qui me fait me sentir le plus vivante.

.

Marion Elvina

Mes  (autres)

passions !

Aussi, j’adore faire des tirages de cartes oracles, comme j’aime faire du kickboxing. Globe-trotteuse dans l’âme, le voyage, la forêt et mon tapis de yoga sont mes meilleurs refuges pour me ressourcer.

Ton intuition te soutiendra toujours.